Le voyageur

Publié le par Séverine cuisine... et compose

Le voyageur... c'est le "gâteau de voyage" du meilleur pâtissier de M6

Le voyageur

A la fin du XVIIéme siècle, à la Cour du Roi Louis XIV, la marquise de Sévigné est la première à utiliser le terme "gâteau de voyage" dans les lettres adressées à sa fille.

Elle effectue de nombreux aller-retour entre la cour du Roi à Versailles  et son domaine familiale en Bretagne, un trajet qui demande à l'époque, une semaine entière.

Pour tenir la distance, elle ne manque jamais d'apporter avec elle de quoi satisfaire sa gourmandise. Pour le voyage, pas question d'apporter des produits frais, les moyens de conservation étant encore trop rudimentaire.

Comme de nombreux aristocrates, Madame de Sévigné demande à son pâtissier de lui confectionner des gâteaux qui peuvent voyager et supporter plusieurs jours de transport sans s'abîmer.

Les pains d'épices venus d'Alsace et bien sûr les cakes, s'imposent vite comme des incontournables du genre.

Démocratisés au fil des siècles, les gâteaux de voyage ont su garder leur succès d'origine et englobent aujourd'hui toutes les pâtisseries qui peuvent se conserver plusieurs jours hors du frais.

Le Voyageur, quand à lui a été inventé en 1947 par un pâtissier, un certain M. Schwartz pour faire, en quelques sortes, un hommage au gâteau de voyage. 

100 2979

Voici la recette de Mercotte, adaptée légèrement à ma façon 

La pâte d'amande : 250g d'amandes mondées entières - 250g de sucre glace - 1/2 Blanc d'oeuf

Broyer finement les amandes et le sucre glace (fait au thermomix). Ajouter le demi blanc d'oeuf et mélanger pour obtenir une pâte lisse.

Le gâteau : 250g de pâte d'amande - 5 oeufs - 50g de beurre fondu - 50g de farine - 10g de maïzena - 1/2 sachet de levure - gelée d'abricot (ou autre)

Dans un bol, mélanger la pâte d'amande avec les oeufs un à un.

Ajouter les poudres (farine, maïzena et levure), mélanger et incorporer le beurre fondu. 

Enfourner 30mn à 180°.

Le sirop : 80g d'eau - 100g de sucre - 10g de rhum - les zestes d'1 citron

Pendant la cuisson du gâteau, préparer le sirop. Porter à ébullition le sucre et l'eau. Ajouter le rhum et les zestes et laisser tiédir.

A la sortie du four, puncher au pinceau la surface du gâteau. Le démouler et puncher l'autre face.

Le laisser refroidir avant d'abricoter le dessus.

Le décor : Fondant - chocolat

Faire fondre le fondant au bain marie sans dépasser les 37° jusqu'à atteindre une consistance nappante.

Le verser au centre du gâteau et lisser délicatement à la spatule (c'est pas facile j'avoue que je manque de technique)

Laisser prendre et refroidir.

Préparer un cornet et y verser le chocolat préalablement fondu.

Ecrire à la surface "Le voyageur"

 

Et voilà, mission accomplie :) Bonne dégustation...

 

 

Publié dans Une pincée de sucre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article