Les cannelés bordelais

Publié le par Séverine cuisine... et compose

Moelleux à l’intérieur, croquant à l’extérieur, c’est "le" petit gâteau de Bordeaux, aromatisé de vanille est d'un soupçon de rhum.

Il emprunte son nom au petit moule en cuivre à bords cannelés, dans lequel on le fait cuire.

 

Attention : même si on trouve les deux orthographes (cannelé et canelé), en réalité, même s'il provient du mot gascon canelat (cannelure), il faut écrire cannelé... pour éviter de se mettre à dos la Confrérie du Canelé de Bordeaux qui a déposé ce mot avec un seul "n" en tant que marque en 1985 afin d'en acquérir l'exclusivité pour ses membres !

 

L'origine de cette gourmandise est un peu floue mais pour l'historique des ingrédients, ce gâteau est directement issu de l'activité portuaire de Bordeaux :

- la vanille et le rhum arrivent par bateau des iles lointaines

- et le jaune d'oeuf est un sous-produit de l'activité viticole ; le vin était collé au blanc d'oeuf pour être clarifié avant expédition

 

 102 2509 cannelé

 

Voici ma recette (attention la pâte se fait la veille, elle a besoin de se reposer) :

 

Au thermomix : Mettre 500g de lait dans le bol avec 1 gousse de vanille fendue (pour moi c'est 1 bonne cuillère à café de poudre de gousses de vanille de chez Vahiné) et régler 7mn à 100° vitesse 1 sens inverse.

Reserver de côté et laisser refroidir.

Mettre dans le bol 150g de sucre, 120g de farine, 10g d'huile, 2 oeufs + 2 jaunes et 30g de rhum et mixer 15 sec vitesse 6 puis 30 sec vitesse 4 en ajoutant progressivement le lait.

Mettre au frais toute la nuit.

Le lendemain préchauffer le four à 180°. Remplir les moules à cannelés (en silicone pour moi) aux trois quarts et cuire 1h30 à 1h45 afin qu'ils soient bien dorer. Démouler rapidement et laisser refroidir complètement.

 

Sans le thermomix : Faire bouillir 1/2 litre dans le bol avec 1 gousse de vanille fendue (pour moi c'est 1 bonne cuillère à café de poudre de gousses de vanille de chez Vahiné).

Pendant ce temps mélanger 150g de sucre avec 120g de farine. Ajouter 10g d'huile, 2 oeufs + 2 jaunes. Bien mélanger et ajouter le lait bouillant pour obtenir une pâte fluide comme une pâte à crêpe. Laisser refroidir et ajouter 30g de rhum. Mettre au frais toute la nuit.

Le lendemain préchauffer le four à 180°. Remplir les moules à cannelés (en sllicone pour moi) aux trois quarts et cuire 1h30 à 1h45 afin qu'ils soient bien dorer. Démouler rapidement et laisser refroidir complètement.

 

Publié dans Une pincée de sucre

Commenter cet article

Berthon 31/12/2012 18:20

Ça ressemble à la tour de Pise