Crêpes au sucre

Publié le par Séverine cuisine... et compose

Et oui, c'est la chandeleur donc forcément on a envie de crêpes

Cette recette est celle de ma maman et on adore !!

 

Mais d'abord, pourquoi on mange des crêpes pour la chandeleur ?

En fait, la chandeleur, célébrée le 02 février est une fête catholique. Elle tire son nom du latin festa candelarum (fête des chandelles). Elle rappelle que Jésus fût présenté au temple de Jérusalem, 40 jours après sa naissance et offert à Dieu. En ce jour, l'enfant fût appelé "Lumière pour éclairer les nations... " d'où l'utilisation des cierges bénits portés en procession tous les ans. C'est lors d'une de ces processions qu'est né le traditionnel partage des crêpes chaque 2 février. Afin d'encourager et de récompenser les pèlerins venus jusqu'à Rome, le pape Gélase 1er leur distribua des crêpes (appelées "oublies" en ce temps), donnant ainsi naissance à une belle tradition gourmande.

Dans le monde paysan, le 2 février représente la sortie de l'hiver (et oui, les jours rallongent sérieusement) et donne l'occasion d'utiliser l'excédent de farine de l'année. Cette journée permet d'allumer les cierges bénits qui protègeront le blé et de faire sauter les crêpes en tenant la poêle de la main droite et une pièce de l'autre main pour plus de prospérité.

 

100 2733

 

Pour une bonne vingtaine de crêpes :

150g de farine - 50g de maïzena - 1/2 sachet de levure - 2 CS de sucre en poudre - 1 sachet de sucre vanillé - 1 pincée de sel - 4 oeufs - 3CS d'huile - 150g ( soit15cl ) de lait - 150g (soit 15cl) d'eau - 2CS de Rhum

Dans un saladier, mélanger la farine, la maïzena, la levure, les sucres, le sel, l'huile et les oeufs. Délayer peu à peu au fouet avec le lait, l'eau et le rhum pour obtenir une pâte bien lisse. 

Graisser légèrement une poêle à fond épais avec du beurre et faire cuire les crêpes. Les faire sauter avec une pièce dans la main gauche.

Saupoudrer de sucre et régaler vous  

Publié dans Une pincée de sucre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article